Qui sommes-nous ?
Banniere_AL2E

Notre histoire

L’AL2E (l’Amicale Laïque Évreux Est), est née, en juin 2017, de la fusion de deux associations : l’Association du Clos au Duc et l’Association Laïque Évreux Nétreville ; un rapprochement motivé par la proximité de vie des deux quartiers tant sur le plan des transports que des services publics et des commerces et par l’opportunité, pour le Clos au Duc, aujourd’hui « territoire de veille », de bénéficier des crédits « Politique de la ville » attribués aux quartiers sensibles et des avantages du Projet de renouvellement urbain en cours.

L’AL2E a conservé une vocation de centre social tout en proposant à ses adhérents des activités de détente et de loisirs.
Notre association compte plus de 700 adhérents auxquels s’ajoutent de nombreux participants occasionnels aux animations de quartier que nous organisons :  repas partagé, après-midi promenade...

L’AL2E est régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Elle est gérée par un conseil d’administration composé d’actifs et associés, d’adhérents et de bénévoles occasionnels.

history picto

Notre projet

Favoriser les relations entre habitants et permettre l’épanouissement de tous

Notre association a pour but de :

  •  favoriser les rencontres entre habitants des quartiers Est d’Évreux de Nétreville et du Clos au Duc,
  • permettre l’épanouissement de tous,

par la mise à disposition d’un ensemble de services et d’équipements à caractère familial, éducatif, social, de loisirs culturels et sportifs.

AL2E est strictement apolitique et respecte, dans toutes ses actions, les valeurs de solidarité, de partage, de laïcité et de citoyenneté.

Elle est ouverte à tous, sans distinction aucune.

Nos actions se déploient dans 4 domaines.

Trois de ces domaines relèvent du centre social et les activités qu’ils proposent sont gratuites ou à un coût modeste pour les adhérents, moyennant le règlement d’une adhésion annuelle. Il s’agit de :

  • Enfance & Jeunesse : activités à destination des jeunes de 11 à 25 ans le mercredi ou le vendredi en période scolaire et pendant les vacances scolaires. Ces activités sont proposées dans le cadre d’un accueil jeunes, agréé par les services publics.
  • Familles & Habitants : nos professionnels sont à l’écoute des habitants pour répondre à leurs souhaits et les aider à concrétiser leurs projets.
  • Animation vie locale : ce pôle propose aux habitants des animations gratuites toutes l’année : un Espace Lecture pour partager ses lectures, découvrir de nouveaux auteurs ou écouter des histoires, quel que soit son âge... Des Rencontres et des mots pour mieux connaître la langue et la culture française, faire la rencontre d’autres habitants... un club de randonnée pour garder la forme et découvrir les environs... et de nombreuses autres manifestations ponctuelles (pique-nique, spectacles, débats, repas partagés...)

Détente & Loisirs : ce quatrième pôle propose une trentaine d’activités aussi diverses que l’apprentissage de la musique, de la danse, de la couture, la pratique de sports ou de la randonnée... moyennant une participation financière des adhérents.

Pour proposer ses activités, AL2E s’appuie sur les infrastructures du centre social :

  • 2 Maisons de quartier

- à Nétreville, 6 Rue Duguay Trouin, inaugurée le 14 avril 2018

- au Clos au Duc, 5 Rue Pierre et Marie Curie

  • 2 Accueils jeunes

- L’étoile, rue du 8 mai 1945 au Clos au Duc

- La Grange, rue des Violettes à Nétreville.

AL2E bénéficie également du concours de bénévoles et d’un personnel qualifié, pour porter et mettre en œuvre ses projets.

Le Clos au Duc et Nétreville :
des quartiers historiques

Nétreville

Dès l’époque gallo-romaine, ce qui n’était alors qu’un hameau couvert de forêts, montrait déjà des signes d’activité intense confirmée par les nombreux vestiges archéologiques retrouvés : poteries romaines, urnes funéraires, cimetière gallo-romain et mérovingien...

Un quartier équitable...

En 1637, le Duc de Bouillon fait don de 24 hectares de friches dits « Les Communaux » à 50 habitants de Nétreville. Ces terres ne sont pas données aux personnes mais aux feux (foyers) : ainsi, l’acheteur d’une maison située sur « Les Communaux », devient bénéficiaire de cette donation ancienne, à condition que la cheminée (le feu) ne soit pas détruite. Les habitants de Nétreville ont gardé ces biens communaux jusqu’à ce que, dans les années 1930-1940, la mairie acquière alors les terrains pour y construire des logements.

Nétreville : du village au pôle structurant de l’agglomération...

Longtemps Nétreville a gardé un caractère de village rural. La seconde guerre mondiale va changer sa physionomie : en juin 44, un bombardement rase les lignes de chemin de fer, les îlots situés à proximité de la gare, le nord du quartier de la Madeleine et une partie du centre-ville. Après la libération, la mairie reloge les plus démunis à Nétreville dans des baraquements en bois construits par les allemands et, à la hâte, par elle-même.

Depuis lors, le quartier s’industrialisera et connaîtra de multiples extensions au gré de l’accroissement de la population, juxtaposant des urbanisations variées (habitat ancien, zones pavillonnaires, logements locatifs sociaux) qui lui confère une certaine attractivité.

Le projet de renouvellement urbain a pour objet d’en faire un pôle structurant à l’échelle de la Communauté d'agglomération Évreux Portes de Normandie en l’ouvrant sur la ville et en confortant son offre commerciale.

Clos au duc

Il n’existe que peu d’informations sur la constitution du quartier. Toutefois, des vestiges découverts, pour les premiers dès les années 1830, témoignent que le Clos au Duc fut le lieu de la nécropole antique d’Évreux : on y a notamment retrouvé des sépultures dont les dernières datent de la fin du Ier siècle après J.-C. Le site, en tant que nécropole, semble avoir perduré jusqu’au 4e siècle après J.-C.

À l’origine, un quartier ouvrier

Le quartier a vu le jour au début du 20e siècle (années 20) : la mairie a décidé l'acquisition de terrains pour y construire des maisons ouvrières destinées principalement aux cheminots et employés de la compagnie du gaz.

C’est l’inauguration de la Cité Jardin, en 1933, qui marque réellement la création officielle du quartier du Clos au duc et la construction d’une école, en 1939, atteste de son dynamisme.

Sa situation entre les deux plus importants quartiers de la ville (la Madeleine et Nétreville), lui confère une position délicate qui lui a valu, comme ses voisins d’être classé comme prioritaire au contrat de ville.

Aujourd’hui, le quartier, qui mixe habitat individuel pavillonnaire et collectif social, n’est plus considéré comme zone sensible et sa proximité avec Nétreville lui permet de profiter des bénéfices du projet de renouvellement urbain.

Retour haut de page